SES
 
BIENVENUE BIOGRAPHIE AUTEURS POLITIQUES MEDIAS REPERES TEMOIGNAGES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                   POLITIQUES FRANCAIS

 

 

 

* Jacques DORIOT (ancien député communiste, rival de Thorez, devenu chef du PPF en 1936, 1898-1945) : " Même s'il lui reconnaissait du talent, Céline estimait Marcel Déat suspect en raison de ses anciennes fréquentations maçonniques et de ses liens étroits avec le parlementarisme de la IIIe République. Ainsi dans sa correspondance à Lucien Combelle, Céline n'a que sarcasmes pour le chef du RNP.

  Avant-guerre, Céline ne réservait pas un sort plus enviable à DORIOT, le raillant comme tous ceux (La Rocque, Maurras...) qu'il qualifiait ironiquement de " redresseurs nationaux " ou de " simples divertisseurs " : - " Alors avec quoi il va l'abattre Hitler, DORIOT ? (...) Il veut écraser Staline en même temps ? Brave petit gars ! Pourquoi pas ? D'une pierre deux coups !... Nous sommes en pleine loufoquerie. "
  (L' Ecole des cadavres, 1938, BC n° 297).